Les 34 talents selon l’institut Gallup

LES 34 TALENTS

Pour vous aider à identifier vos talents, vous trouverez ci dessous un résumé des 34 talents que l’institut Gallup a répertorié lors d’une gigantesque étude mondiale. La notion de talent étant lié à une chose que nous faisons sans effort, de manière innée et avec fluidité. Très souvent cela nous est tellement facile que nous ne considérons pas cela comme un talent.

REALISATEUR

Vous êtes animé d’un grand dynamisme et d’un besoin constant de réalisation. Vous avez l’impression de repartir chaque jour à zéro et vous avez besoin de réaliser quelque chose de tangible pour être satisfait. Pour vous « chaque jour » veut bien dire tous les jours : les jours de la semaine, le week-end et les vacances. Peu vous importe d’avoir bien mérité un jour de repos, si un seul jour se passe sans que vous ayez réalisé quelque chose de concret, vous ressentez une insatisfaction totale. Un feu intérieur vous anime et vous pousse à en faire toujours plus. Lorsque vous avez accompli quelque chose, cette flamme s’atténue un instant, mais très vite, elle se ravive, vous force à aller toujours plus loin, à viser un nouvel objectif. Ce besoin constant de réaliser n’est pas toujours guidé par la logique, il peut même ne tendre vers aucun objectif particulier, mais il est insatiable et ne vous quittera jamais. En tant que réalisateur, vous devez apprendre à vivre avec ce sentiment d’insatisfaction qui, après tout, offre certains avantages. Il vous donne l’énergie dont vous avez besoin pour travailler de longues heures sans vous épuiser, c’est le « coup de pouce » sur lequel vous pouvez toujours compter pour vous pousser à entreprendre de nouvelles tâches, à relever de nouveaux défis. C’est la source d’énergie qui vous permet d’établir le rythme et de définir les niveaux de productivité de votre groupe de travail. C’est le thème qui vous pousse en avant.

ACTIVATEUR

« Quand pouvons-nous commencer ! ». C’est une question qui revient souvent dans votre vie, vous êtes impatient d’agir : vous convenez de l’utilité de l’analyse ou des débats et des discussions qui peuvent parfois permettre d’élucider un problème, mais, au fond de vous, vous savez que seule l’action compte. Seule l’action peut faire bouger les choses. Seule l’action engendre des résultats. Lorsqu’une décision est prise, vous ne pouvez pas ne pas agir. Les autres peuvent s’inquiéter et dire : « Il y a encore des choses que nous ne savons pas », cela ne vous ralentit pas. D’ailleurs, selon vous, l’action et la réflexion ne s’opposent pas, au contraire. Guidé par votre talent d’activateur, vous estimez que l’action est la meilleure école de la vie. Vous prenez une décision, vous agissez, vous regardez le résultat et vous en tirez la leçon. C’est cette leçon qui dictera vos actions futures. Vous êtes d’avis que l’on ne peut pas progresser seulement en réfléchissant, mais que l’on doit également intervenir. Vous avez besoin d’être sur le terrain et vous devez passer à l’étape suivante, sans quoi vous ne pouvez rester au fait des choses. Votre énergie est la source de votre mobilité intellectuelle. En d’autres termes : vous savez que l’on ne vous jugera ni sur vos paroles, ni sur vos pensées, mais sur vos actes. Cela ne vous fait pas peur, au contraire, cela vous plaît.

CONVAINCU

Si vous êtes doté de convictions intérieures, vous vous sentez investi d’un certain nombre de valeurs fondamentales et immuables. Ces convictions varient d’une personne à l’autre, mais certaines valeurs, telles l’altruisme, la famille, voire même la spiritualité, comptent beaucoup pour vous. Vous accordez une grande priorité à la responsabilité et à la morale, des valeurs que vous appréciez également chez les autres. Ces principes influencent pour une grande part votre comportement, ils donnent un sens à votre vie. Vous pensez que le succès ne se limite pas à l’argent et au prestige. Ces valeurs vous montrent la voie à suivre et vous guident, au travers des tentations et des dispersions de la vie, pour ne pas perdre de vue vos priorités. Cette constance est la base de toutes vos relations et vos amis vous considèrent comme une personne sur qui l’on peut compter. « On sait à quoi s’en tenir » disent-ils et ils connaissent vos convictions. Il est important, cependant, que vous trouviez un travail en accord avec vos convictions. Votre travail doit avoir un sens, il doit « compter » et il ne comptera que s’il est en harmonie avec votre système de valeur.

IMPORTANCE

Vous aimeriez avoir du poids aux yeux des autres. Au vrai sens du terme, vous voulez être « reconnu », vous voulez être entendu, vous distinguer, être connu et apprécié pour les forces uniques qui vous caractérisent. Vous avez besoin d’être considéré comme quelqu’un de crédible, de professionnel, qui réussit ce qu’il entreprend. Et vous désirez vous lier à des personnes qui sont considérées de la même manière. Si elles ne le sont pas, vous les pousserez à le devenir ou bien vous continuez votre chemin. Indépendant, vous voulez que votre travail soit un mode de vie plutôt qu’une simple occupation ; ce travail doit vous per- mettre d’avoir les mains libres, de disposer d’une certaine liberté d’action pour accomplir votre tâche comme vous l’entendez. Vos aspirations sont puissantes et vous les honorez. C’est ainsi que votre vie est remplie de choses que vous « voulez », que vous « désirez ardemment » ou que vous « aimez ». Quel que soit votre objectif (différent pour chaque personne), votre thème « importance » vous hissera toujours plus haut, loin de la médiocrité, vers l’exceptionnel. C’est le thème qui vous incite à continuer.

DISCIPLINÉ

Votre univers doit être sans surprise, prévisible, ordonné et planifié. C’est pourquoi vous instaurez instinctivement une certaine structure, vous mettez en place des habitudes, vous définissez un planning, des dates à respecter, vous divisez les projets à long terme en une série de plans spécifiques à court terme et vous travaillez sur chaque plan avec assiduité. Vous n’êtes pas forcément méticuleux, mais vous avez besoin de précision. La vie étant par définition imprévisible, vous désirez vous sentir maître de la situation. Les habitudes, les plannings et les structures bien établies vous permettent d’avoir les choses bien en main. L’ordre dont vous avez besoin peut parfois gêner ceux qui ne comprennent pas cette discipline, mais tout conflit peut être évité. Vous devez comprendre que tout le monde ne ressent pas le besoin de tout prévoir : chacun dispose d’une méthode qui lui est propre pour accomplir sa tâche. De votre côté, vous pouvez aider vos collègues à comprendre, peut-être même à apprécier, votre besoin de structures. Votre aversion pour les surprises, votre impatience vis- à-vis des erreurs, vos habitudes, votre attachement aux détails, ne doivent pas être interprétés comme une façon de contrôler les gens et de les brider : ce comportement doit plutôt être perçu comme une méthode innée vous permettant de maintenir votre avance et votre productivité dans le tourbillon de la vie.

ASSURANCE

L’assurance est similaire à la confiance en soi. En votre for intérieur, vous croyez en vos forces. Vous savez que vous êtes capable : capable de prendre des risques, de relever de nouveaux défis, de revendiquer ce que vous voulez et sur- tout, d’accomplir ce que vous désirez. Mais l’assurance est bien plus que la confiance en soi. Doté du thème « assurance », vous avez non seulement confiance en vos aptitudes, mais vous avez également confiance en votre jugement, vous savez que votre perception du monde est unique et, puisque personne ne voit exactement ce que vous voyez, vous savez que personne ne peut prendre de décision à votre place ; personne ne peut vous dire ce qu’il faut croire ou penser. On peut vous guider, vous faire des suggestions, mais vous êtes le seul à vivre votre vie. Vous seul avez l’autorité d’élaborer des conclusions, de prendre des décisions, d’agir. Cette autorité, cette pleine responsabilité de votre vie, ne vous intimide pas, au contraire, vous la trouvez naturelle et, quelle que soit la situation, vous semblez toujours savoir ce qu’il faut faire. Cette solution ne convient peut-être pas à tout le monde. Mais vous savez qu’elle vous convient. Ce thème vous donne une aura de certitude. Contrairement à beaucoup, vous ne vous laissez pas facilement influencer par les arguments des autres, aussi persuasifs soient-ils. Cette assurance peut être discrète ou déterminée, selon vos autres thèmes, mais elle est, en tout cas, solide et puissante. Comme la quille d’un bateau, elle résiste aux pressions et vous permet de garder le cap.

ADAPTABILITÉ

Vous vivez le moment présent et, pour vous, l’avenir n’est pas une destination figée mais plutôt un lieu que vous créez à partir des choix que vous faites aujourd’hui. Vous découvrez donc votre avenir au fur et à mesure de chacun de vos choix. Cela ne signifie pas que vous n’avez pas de projets, vous en avez probablement, mais ce thème « adaptabilité » vous permet de répondre avec bonne volonté aux sollicitations du moment, même si elles vous distraient de vos plans d’action. Contrairement à certains, les soudaines requêtes ou les détours imprévus ne vous dérangent pas, vous vous y attendez. Ils sont en effet inévitables et au fond, vous les attendez avec impatience, car vous êtes, en réa- lité, quelqu’un de très souple, capable de productivité, même quand vous êtes sollicité de toutes parts par les exigences du travail.

FOCALISATION

« Où vais-je ? » est une question que vous vous posez chaque jour. Orienté vers l’objectif, vous avez besoin d’une destination précise, sans quoi votre vie et votre travail risquent de devenir très vite frustrants. C’est pourquoi, au fil des années, des mois et des semaines, vous vous adonnez à votre passion : vous fixer des objectifs. Vos objectifs, à long ou à court terme, ont tous des points communs : ils sont précis, mesurables et datés. Ces objectifs vous servent ensuite de boussole, vous permettant de définir des priorités et d’effectuer les corrections nécessaires à votre réorientation. Cette focalisation est puissante, car elle vous force, d’une certaine façon, à filtrer : vous évaluez instinctivement toute action, afin de déterminer si elle vous rapproche de votre objectif et, dans le cas contraire, vous la rejetez. En définitive, votre thème vous force à être efficace, mais le revers de la médaille, c’est votre impatience vis-à-vis des retards, des obstacles et des digressions, aussi séduisantes soient- elles. Ce trait fait justement de vous un coéquipier tout à fait précieux. Lorsque les autres se perdent dans des discussions interminables, vous les ramenez sur le droit chemin. Votre sens de la focalisation rappelle à chacun que tout ce qui ne contribue pas à la réalisation de l’objectif est sans importance et si ce n’est pas important, cela ne vaut pas la peine d’y consacrer du temps. Grâce à vous, tous les membres de l’équipe gardent l’objectif en vue.

RESTAURER

Vous aimez résoudre les problèmes. Alors que certains sont consternés devant toute nouvelle difficulté, elle va vous galvaniser. Vous vous enthousiasmez à l’idée d’analyser les symptômes, d’identifier ce qui ne va pas et de trouver la solution. Il est possible que vous préfériez chercher à résoudre des problèmes pratiques, conceptuels ou personnels ou bien que vous recherchiez des problèmes particuliers que vous avez souvent rencontrés et que vous êtes certain de pouvoir régler. Ou alors, vous adorez être confronté à des problèmes complexes et nouveaux qui vous aiguillonnent : vos autres forces et vos expériences détermineront vos préférences exactes, mais il est clair que vous aimez rétablir les choses. Quel merveilleux sentiment que celui d’identifier les facteurs à l’origine du problème, de les éliminer et de rétablir l’ordre naturel des choses. Vous savez intuitivement que, sans votre intervention, cette chose (une machine, une personne, une entreprise) pourrait ne pas avoir survécu. Vous l’avez réparée, vous lui avez redonné vie et vitalité. À vous entendre, vous l’avez sauvée.

ANALYSTE

Votre don de l’analyse est un défi pour votre entourage : « Prouvez-le. Montrez-moi pourquoi ce que vous prétendez est vrai. » Confrontés à ce genre de questions, certains remettront en question leurs brillantes théories, c’est précisément ce que vous désirez. Vous ne cherchez pas forcément à détruire les pensées des autres, mais vous voulez qu’une théorie soit fondée, vous vous considérez comme impartial et imperturbable, vous aimez les chiffres, car ils sont objectifs et neutres. Ils sont ce qu’ils sont. Armé de ces chiffres, vous cherchez à dégager des tendances et à établir des rapports entre les choses, vous voulez comprendre l’interaction de certaines tendances entre elles et comment elles s’associent. Quel en est le résultat ? Cette conclusion vient-elle étayer la théorie proposée ou la situation mise en question ? Voilà les questions que vous vous posez et vous creusez toujours plus loin, jusqu’à mettre à nu les véritables causes. Les autres vous considèrent comme quelqu’un de logique et de rigoureux. Au fil du temps, ils viendront vous voir pour vous exposer les « idées chimériques » ou les « raisonnements boiteux » d’un collègue. Il est à souhaiter que vous ne fassiez pas part de votre analyse de façon trop brutale, car ils pourraient bien finir un jour par vous éviter si ces « idées chimériques » sont les leurs.

ARRANGEUR

Vous aimez jongler. Confronté à une situation complexe impliquant un grand nombre de facteurs, vous aimez les considérer, les aligner et les réaligner, jusqu’à ce que vous soyez certain de les avoir disposés dans l’ordre le plus productif possible. Votre façon de faire ne vous paraît pas originale, vous essayez simplement de trouver la meilleure manière de faire avancer les choses. Ceux qui ne sont pas doués pour l’organisation sont étonnés par vos talents de jongleur. « Comment pouvez-vous penser à tant de choses à la fois ? » demandent-ils. « Comment pouvez-vous faire preuve d’autant de souplesse et accepter aussi facilement d’abandonner un plan bien rodé au profit d’une toute nouvelle configuration, à laquelle vous venez tout juste de penser ? » Mais vous ne pouvez pas envisager un autre comportement. Vous êtes l’exemple même de la souplesse efficace et vous n’hésitez pas à modifier votre itinéraire à la dernière minute, car vous venez de trouver une meilleure correspondance ou un meilleur tarif. Vous réfléchissez à l’association adéquate personnel-ressources pour travailler sur un nouveau projet. De la plus simple à la plus complexe, vous êtes toujours en quête de configuration idéale. Bien entendu, les situations qui conviennent le mieux sont celles qui bougent. Confrontés à l’imprévu, certains se cramponnent à leurs plans si bien conçus, d’autres se réfugient derrière leur les règles et les procédures en vigueur. Vous n’adoptez aucune de ces attitudes, mais en revanche, vous plongez dans l’univers chaotique pour élaborer de nouvelles options, trouver de nouvelles voies, former de nouveaux partenariats et laisser toutes portes ouvertes, car, qui sait, il existe peut-être encore une autre façon de faire les choses.

PRUDENT

Vous êtes vigilant et prudent, vous êtes plutôt réservé, vous savez que le monde est imprévisible. Tout semble en ordre, mais les nombreux risques qui couvent ne vous échappent pas et, plutôt que de les nier, vous les étalez au grand jour. Chacun de ces risques est alors identifié, évalué et réduit au minimum. Vous êtes donc quelqu’un de sérieux qui aborde la vie avec une certaine réserve. Par exemple, vous aimez planifier pour anticiper ce qui pourrait ne pas fonctionner, vous choisissez vos amis avec discernement et vous vous taisez lorsque les conversations deviennent trop personnelles. Vous veillez à ne pas trop féliciter ni complimenter les gens, de crainte d’être mal interprété. Le fait que certaines personnes n’apprécient pas votre réserve ne vous dérange pas. La vie, pour vous, n’est pas un concours de popularité, elle ressemble davantage à un champ de mines. Ceux qui veulent le traverser dans l’insouciance sont libres de le faire, votre approche est différente. Vous identifiez les dangers, sou- pesez les risques et enfin seulement, vous posez le pied. Vous avancez avec circonspection.

CONNEXION

Vous êtes persuadé que tout ce qui arrive a une cause. D’autant plus qu’au fond de vous, vous savez que nous sommes tous connectés les uns aux autres. Bien sûr, nous sommes tous des individus à part entière, responsables de nos propres jugements et capables d’user de notre libre arbitre, mais nous faisons tous partie, néanmoins, de quelque chose de plus grand. Certains appelleront cela l’inconscient collectif, d’autres l’esprit ou encore la force vitale, mais quel que soit le terme choisi, le fait de savoir que nous sommes liés les uns aux autres, à la terre et à la vie, affermit votre confiance. Ce sentiment de connexion implique certaines responsabilités. Si nous faisons tous partie de quelque chose de plus grand, nous ne devons pas faire de mal – au risque de nous blesser. Nous ne devons pas faire souffrir, sans quoi nous risquerions de souffrir nous-même. Vous êtes conscient de cette responsabilité et c’est sur elle que repose votre système de valeurs. C’est pourquoi vous êtes prévenant, attentionné et tolérant. Certain de l’affinité des êtres humains, vous tissez des liens entre les personnes de différentes cultures. Sensible aux choses invisibles, vous réconfortez les autres en leur affirmant qu’il existe un sens à nos vies monotones. Les principes auxquels vous croyez découlent de votre éducation et de votre culture, et votre foi est solide. Elle vous porte, tout comme elle porte vos amis intimes, face aux mystères de la vie.

EQUITE

Pour vous l’équilibre est important et vous êtes tout à fait conscient qu’il est indispensable de traiter tout le monde de la même façon, quel que soit le statut des personnes ou leur rang dans la société. Vous ne voulez donc pas voir la balance trop pencher en faveur d’une personne en particulier, ce serait encourager l’égoïsme et l’individualisme. Vous refusez également un monde où certains sont injustement avantagés en raison de leurs fayotages, de leurs relations et de leur milieu. Tout cela vous touche profondément et vous y faites obstacles. En totale opposition à cet univers de privilèges, vous estimez que les gens fonctionnent bien mieux dans un environnement solide, où les règles sont claires et appliquées équitablement à tout le monde. Un environnement prévisible, équitable et juste, au sein duquel on sait à quoi s’attendre, où chacun a une chance de faire valoir sa valeur et son potentiel.

FUTURISTE

« Ne serait-ce pas fabuleux si… » Vous êtes le genre de personne qui aime regarder au-delà de l’horizon et le futur vous fascine. Comme une projection sur le mur, vous voyez en détail ce que le futur peut receler. Cette image limpide vous pousse toujours plus loin, vers le lendemain. Bien que l’objet précis de cette image soit fonction de vos autres talents et de vos autres centres d’intérêt (un meilleur produit, une meilleure équipe, une meilleure vie ou un monde meilleur) c’est de cette image que vous tirez votre inspiration. Vous êtes un rêveur qui songe à ce que les choses pourraient être et vous chérissez ces visions. Lorsque le présent devient trop frustrant ou le monde autour de vous trop pragmatique, vous faites appel à ces visions et elles vous dynamisent, comme elles vous aident à galvaniser les autres. Les gens vous demandent d’ailleurs très souvent de décrire votre vision du futur, parce qu’ils sont en quête d’une image pouvant éveiller leur imagination et, par conséquent, élever leur esprit. Faites-le. Exercez-vous, choisissez vos mots avec soin et rendez cette image aussi vivante que possible. Les gens seront reconnaissants de pouvoir saisir l’espoir que vous leur apporterez.

STUDIEUX

Vous aimez apprendre. Votre matière préférée sera déterminée en fonction de vos autres thèmes et expériences, mais, quelle qu’elle soit, vous serez toujours attiré par le processus de l’apprentissage. C’est la démarche, plus que son contenu ou le résultat lui-même qui vous motive tout particulièrement. Le parcours mûrement réfléchi et régulier qui vous transporte de l’ignorance à la compétence vous stimule. L’excitation des premiers faits, les efforts pour exposer ou appliquer ce que vous avez appris, le développement de la con- fiance au fur et à mesure que vous maîtrisez cette nouvelle compétence : c’est cette démarche qui vous attire. Votre enthousiasme vous pousse à toujours apprendre : leçons de yoga, cours du soir, de piano ou études universitaires. Cet enthousiasme vous permet de vous épanouir dans un environnement professionnel dynamique où l’on vous confie sans cesse des projets à court terme qui vous confronteront à un nouveau sujet dans un délai assez court. Le thème studieux ne signifie pas forcément que vous cherchiez à devenir un expert en la matière ou que vous soyez en quête du respect qui accompagne toute référence académique ou professionnelle. Le résultat de l’apprentissage est moins important à vos yeux que la démarche de l’apprentissage elle-même.

INPUT

Vous êtes curieux et collectionneur. Vous pouvez même collectionner des informations : des mots, des faits, des livres, des citations ou bien vous collectionnez des objets, par exemple des papillons, des cartes postales, des poupées en porcelaine ou des photos anciennes. Peu importe ce que vous collectionnez, vous le faites parce que le sujet vous intéresse et vous êtes intéressé par une foule de choses. Le monde est passionnant par sa diversité et sa complexité infinie. Si vous lisez beaucoup, ce n’est pas forcément pour parfaire vos théories, mais plutôt pour enrichir vos archives de nouvelles informations. Si vous aimez voyager, c’est parce que chaque nouveau lieu vous fait découvrir de nouveaux objets et de nouvelles anecdotes. Vous pouvez acquérir et conserver. En valent-ils la peine ? Il est parfois difficile de dire quand et pourquoi vous en aurez besoin, au moment où vous les rangez. Mais plus tard ? Qui sait ? Vous n’aimez rien jeter, conscient de toutes les utilisations possibles de chaque objet que vous possédez. C’est pourquoi vous continuez d’acquérir, de compiler, de classer. C’est intéressant, car cela permet de garder votre esprit en éveil et un jour, peut-être bientôt, les choses se révéleront précieuses.

INTELLECTUALISME

Vous aimez réfléchir, vous adorez tout ce qui est intellectuel et qui fait travailler votre cerveau. Ce besoin d’activité intellectuelle peut être axé sur quelque chose de précis. Vous pouvez être en train, par exemple, d’essayer de résoudre un problème, de développer une idée ou de comprendre ce que ressent quelqu’un : le centre exact d’intérêt dépendra de vos autres talents. En revanche, cette activité intellectuelle peut très bien se faire en l’absence de focalisation précise. Le thème de l’intellectualisme ne dicte pas vos réflexions, il signifie simplement que vous aimez réfléchir. Vous êtes le genre de personne qui apprécie un moment de solitude propice à la rêverie, à la réflexion et à l’exercice de l’introspection. D’une certaine manière, vous êtes votre meilleur ami ; vous vous posez des questions et vous testez vos réponses sur vous-même, pour savoir de quoi elles ont l’air. Cette introspection peut engendrer un léger sentiment de mécontentement, lorsque vous comparez ce que vous faites à ce que vous pensez et concevez. Elle peut aussi vous mener vers des sujets plus pragmatiques, comme par exemple des évènements récents ou une conversation que vous avez l’intention d’avoir plus tard. Où qu’elle vous entraine, la réflexion est l’une des constances de votre vie.

CONTEXTE

Vous revenez sur le passé. Vous regardez en arrière pour comprendre le présent et aussi pour prédire l’avenir. Vous voulez savoir comment tout a commencé, alors vous achetez des livres d’histoire et des biographies, et vous interrogez vos relations sur leur passé. Vous revenez sur le passé, car il renferme toutes les réponses et aussi parce que, pour vous, le présent est synonyme d’instabilité et de désordre. Ce n’est que dans ce passé (au moment où les plans ont été conçus) que le présent retrouve une certaine stabilité. Le passé était plus clair : c’était la période des ébauches. Vous vous retournez et les plans commencent à se dessiner. Vous prenez conscience des intentions premières. Ces plans ou ces intentions ont été tellement embellis qu’ils sont devenus presque méconnaissables, mais votre sens du contexte vous permet de les retrouver. Cette compréhension vous donne confiance en vous. À nouveau sur la voie, vous prenez de meilleures décisions, car vous comprenez la structure sous-jacente à ce contexte. Vous êtes un meilleur partenaire, car vous comprenez mieux les raisons qui dictent le comportement de vos collègues. À contre-courant, vous appréhendez mieux le futur, car vous constatez que c’est le passé qui l’a forgé. Face à de nouvelles personnes ou à de nouvelles situations, il vous faut un peu de temps pour vous orienter. Acceptez ce fait : vous devez poser des questions, laisser les plans voir le jour, car, quelle que soit la situation, si vous ne les voyez pas, vous ne verrez jamais non plus le meilleur de vous-même.

STRATEGIQUE

Le thème stratégique vous permet de trier dans le désordre le meilleur itinéraire pour avancer. Il ne s’agit pas d’une technique qui s’apprend. C’est une façon bien précise de penser, une vision différente sur le monde dans son ensemble. Cette perspective vous permet de dégager des tendances là où les autres ne voient que complexité. Guidé par ces tendances, vous concevez différents scénarios en vous demandant : « Et si ceci se produisait ? Et si cela se produisait ? » Ces questions qui reviennent vous aident à envisager toujours les « autres côtés » et à évaluer de façon précise les obstacles éventuels. Une fois que vous savez où chaque voie pourrait vous mener, vous entamer un processus de sélection. Vous éliminez encore et toujours, pour enfin arriver à la voie choisie : votre stratégie. Et armé de votre stratégie, vous attaquez votre marche en avant. C’est la concrétisation de votre thème stratégique. Se poser la question, éliminer et frapper.

IDEATION

Vous êtes fasciné par les idées. Qu’est-ce qu’une idée ? Une idée est un concept, l’explication fondamentale de la plupart des événements. Vous êtes ravi de découvrir, sous la surface complexe, un concept étonnamment simple qui permet d’expliquer le pourquoi des choses. Une idée est un lien, vous cherchez sans cesse des liens et vous êtes d’ailleurs intrigué lorsque des phénomènes apparemment différents se trouvent liés par une obscure connexion. Une idée ouvre de nouvelles perspectives sur les choses que l’on connaît. Vous prenez plaisir à retourner le monde et à nous le montrer sous un angle différent, curieusement révélateur. Vous aimez toutes ces idées, elles sont fondamentales, nouvelles, explicatives, paradoxales, bizarres, et c’est pour toutes ces raisons que chacune de vos nouvelles idées vous dynamise. Certains peuvent vous qualifier de créatif, d’original, d’intellectuel ou même de rusé. Vous êtes peut-être tout cela à la fois. Qui peut en être certain ? La seule chose

dont vous soyez sûr, c’est que les idées sont passionnantes et, la plupart du temps, cela vous suffit.

HARMONIE

Vous recherchez des terrains d’entente. A votre avis, les conflits et les désaccords ne mènent à rien et vous chercher à les minimiser le plus souvent possible. Lorsque vous savez que les gens autour de vous ont des avis différents, vous essayer de trouver un terrain d’entente et vous tentez d’éviter toute confrontation et de les amener vers l’harmonie qui est l’une de vos valeurs fondamentales. Le temps que les gens perdent à vouloir imposer leurs points de vue vous laisse perplexe. Ne serions- nous pas tous plus productifs si nous contrôlions plus nos opinions et recherchions un consensus et soutien ? C’est votre opinion, en tout cas, et vous vivez en accord avec cette conviction. Lorsque les autres clament très fort leurs revendications et leurs opinions, vous gardez le silence. Lorsque les autres se lancent dans une direction, vous êtes prêt, au nom de l’harmonie, à modifier vos propres objectifs pour vous accorder aux leurs (dès lors que leurs valeurs fondamentales ne sont pas en contradictions avec les vôtres). Lorsque les autres discutent de leur théorie ou de leur concept préféré, vous ne vous mêlez pas au débat, préférant aborder des sujets pragmatiques sur lesquels tout le monde peut s’entendre. A votre avis, nous sommes tous sur le même bateau et nous en avons besoin pour nous rendre à notre destination. C’est un bon bateau et il n’y a aucune raison de le faire tanguer simplement pour prouver que l’on en est capable.

COMMUNICATION

Vous aimez expliquer, décrire, accueillir les autres, parler en public et écrire. C’est la concrétisation de votre thème de la communication. Les idées sont fades, les événements sont statiques et vous ressentez le besoin de leur donner vie, de les dynamiser, de les rendre intéressants et captivants. C’est pourquoi vous transformez les « événements » en histoires que vous vous exercez à raconter. Une « idée » sans caractère sera embellie d’images, d’exemples et de métaphores. Vous savez que la capacité d’attention chez la plupart des gens est de courte durée, qu’ils sont accablés d’informations, mais que peu d’entre elles subsistent. Vous voulez que vos informations (une idée, un événement, les caractéristiques et avantages d’un produit, une découverte ou une leçon) survivent. Vous voulez braquer leur attention sur vous, la capturer, l’enfermer. C’est pourquoi vous recherchez toujours les mots qui font de l’effet, les phrases idéales, les expressions percutantes. Et effectivement, les gens aiment vous écouter. Vos descriptions vivantes déclenchent leur intérêt, leur permettent d’aiguiser leur acuité et les inspirent.

EMPATHIE

Vous ressentez les émotions de ceux qui vous entourent comme si elles étaient les vôtres et vous êtes capable, intuitivement, de voir le monde comme les autres le voient et de partager leur vision des choses. Vous n’êtes pas forcément d’accord avec eux et vous ne vous apitoyez pas forcément sur le sort de chacun : la « sympathie » est différente de l’empathie. Vous n’approuvez pas forcément les choix de chacun, mais vous comprenez les choses et cette faculté instinctive est puissante. Vous entendez les questions restées informulées et vous anticipez les besoins. Alors que les autres cherchent leurs mots, vous trouvez le terme et le ton appropriés. Vous aidez les gens à décrire leurs sentiments, aussi bien aux autres qu’à eux-mêmes, avec les mots qu’il faut et vous les aidez à extérioriser leur vie intérieure. C’est pour toutes ces raisons que les gens sont attirés vers vous.

ENGLOBER

« Agrandir toujours le cercle ». C’est la philosophie sur laquelle votre vie repose. Vous voulez inclure les gens et leur donner un sentiment d’appartenance au groupe. Contrairement à ceux qui ne sont attirés que par les groupes exclusifs, vous évitez à tout prix ceux qui excluent les autres. Vous voulez élargir le groupe pour que le plus grand nombre de gens profitent de son aide. Vous ne supportez pas que l’on repousse ceux qui désirent en faire partie et la froideur de ce sentiment vous afflige. « Agrandissons toujours le cercle », répétez-vous. « Accueillons-les pour qu’ils puissent ressentir de la chaleur. » Vous êtes d’instinct quelqu’un de tolérant. Qu’importe la peau, le sexe, la nationalité, la personnalité ou la religion, vous ne portez aucun jugement, parce que juger peut blesser quelqu’un. Pourquoi le faire alors que ce n’est pas utile ? Votre nature tolérante ne repose pas forcément sur la conviction que nous sommes tous différents et que nous devons respecter ces différences, elle repose sur la conviction qu’au fond, nous sommes tous les mêmes. Nous sommes tous aussi particuliers et aussi importants les uns que les autres. C’est pourquoi personne ne doit être ignoré, tout le monde doit être inclus, c’est le moins que nous puissions faire pour chacun.

INDIVIDUALISATION

Doté du thème « individualisation », vous êtes intrigué par les qualités particulières de chacun. Les généralisations, les regroupements et les « types » vous agacent, à vos yeux toutes ces généralisations masquent ce qui est unique et propre à

chacun. Au contraire, vous accordez une attention particulière aux différences entre les individus. D’instinct, vous observez le style de chaque personne, ses motivations, sa façon de penser, d’échafauder des relations. Vous êtes à l’écoute des anecdotes tissant la vie de chaque individu. Ce talent explique si bien ce que vous faites avec et pour les autres : vous savez toujours quel cadeau d’anniversaire choisir, vous savez qui aime être félicité en public et à qui cela déplaît, vous personnalisez votre façon d’enseigner selon les besoins de chacun, l’un préférant une explication complète, l’autre un bref exposé. Vous êtes un si fin observateur des points forts des autres que vous êtes capable d’optimiser leurs talents. En informant une personne des forces spécifiques que vous voyez en elle, vous savez qu’elle va chercher à les explorer. Ce thème «individualisation» vous permet également de former des équipes productives. Alors que certains recherchent la « structure » ou le « processus » idéal pour l’équipe, vous savez instinctivement que le secret des grandes équipes est la distribution des rôles : que chacun puisse faire ce en quoi il excelle !

RELATIONNEL

Le thème relationnel définit l’attitude que vous adoptez dans vos relations. En clair, ce thème vous pousse vers les gens que vous connaissez déjà. Vous n’évitez pas forcément de faire la connaissance de nouvelles personnes (vous êtes d’ailleurs peut- être doté d’autres thèmes qui vous permettent de vous sentir transporté à l’idée de vous faire de nouveaux amis), mais être entouré de vos amis intimes vous procure plaisir et force. L’intimité ne vous gêne pas. Une fois le rapport établi, vous faites en sorte que les relations s’approfondissent. Vous voulez que vos amis vous connaissent bien et vous désirez bien les connaître également. Vous voulez comprendre leurs sentiments, leurs objectifs, leurs peurs et leurs rêves, et vous voulez qu’ils comprennent les vôtres. Vous savez que ce genre d’intimité implique un certain risque (on peut profiter de vous), mais vous êtes prêt à l’accepter. Pour vous, une relation n’a de valeur que si elle est sincère et la seule façon de vous en assurer est de vous confier à cette autre personne. Plus vous partagez avec l’autre, plus le risque est grand pour chacun, mais plus vous pouvez vous manifester d’attention et de sollicitude. Pour vous, une réelle amitié doit passer par ces étapes que vous embrassez volontiers.

RESPONSABILITE

Doté du thème « responsabilité », vous prenez possession de façon psychologique de ce que vous avez promis de faire. Dès que vous avez pris un engagement, quelle que soit son importance, vous vous sentez moralement tenu de le respecter. Votre réputation en dépend et si, pour une raison quelconque, vous ne pouvez pas vous y tenir, vous cherchez automatiquement à vous « racheter » auprès de l’autre personne. Présenter des excuses n’est pas suffisant, se justifier et rationaliser est tout à fait inacceptable, vous allez vous en vouloir jusqu’au moment où vous aurez restitué ce que vous estimez devoir. Cette conscience, cette quasi-obsession de faire les choses comme il faut, et votre morale irréprochable s’allient pour forger votre réputation : vous êtes quelqu’un sur qui l’on peut toujours compter. Lorsque de nouvelles responsabilités sont déléguées, les gens se tournent vers vous en premier, sachant que le travail sera fait. Lorsque les gens viennent demander votre aide, vous devez être sélectif. Votre bonne volonté peut parfois vous pousser à en faire plus que vous ne le devez.

COMPETITION

La compétition naît de la comparaison. Lorsque vous observez le monde, vous êtes instinctivement conscient de la performance des autres. Cette performance est votre ultime étalon de mesure. Quels que soient les efforts investis, quelles qu’aient été vos intentions, si vous avez atteint votre but sans avoir surpassé vos collègues, la victoire vous semble vaine. Comme tous les individus dotés de ce thème, vous avez besoin des autres gens, vous avez besoin de comparer. Car si vous pouvez comparer, vous pouvez vous battre et si vous pouvez vous battre, vous pouvez gagner et si vous gagnez… Il n’y a rien de plus grisant. Vous aimez tout ce qui est mesure, parce que cela facilite la comparaison et vous aimez bien les autres concurrents, car ils vous motivent. Vous aimez les concours, car ils réclament toujours un vainqueur. Vous aimez plus particulièrement les concours qui vous offrent toutes les chances de l’emporter. Bien que vous soyez courtois avec les autres concurrents et même noble si vous perdez, vous n’êtes pas là pour le simple plaisir de participer, mais pour gagner. Au fil du temps, vous en viendrez à éviter toute épreuve que vous n’êtes pas certain de remporter.

COMMANDEMENT

Votre autorité naturelle vous incite à prendre les choses en main. Contrairement à certains, imposer votre avis ne vous dérange nullement, au contraire, lorsque votre opinion est faite, vous avez besoin de la communiquer aux autres. Une fois votre objectif fixé, vous êtes impatient d’y rallier tout le monde et les confrontations ne vous font pas peur : vous savez qu’elles sont les premiers pas vers la solution. Alors que d’autres évitent d’affronter tout ce qui peut être déplaisant, vous vous sentez obligé de présenter les « faits » ou la « vérité », aussi désagréables soient-ils. Vous avez besoin que les choses

soient claires entre les individus, donc vous les incitez à être lucides et honnêtes. Vous les poussez à prendre des risques et vous pouvez même les intimider. Bien que cela puisse déplaire à certains vous qualifiant de « Je dis noir – tu dis blanc », ils vous passeront souvent les commandes. Les gens sont attirés par ceux qui prennent position, par ceux qui décident d’une direction et demandent qu’on les suive. C’est parce que vous avez une présence que les gens viennent vers vous. Vous avez l’autorité du commandement.

DÉVELOPPEUR

Vous entrevoyez le potentiel caché chez les autres. C’est d’ailleurs très souvent la seule chose que vous voyez. D’après vous, personne n’est jamais vraiment formé, achevé, fini. Au contraire, chaque individu est toujours « en cours d’élaboration », recèle des possibilités, et c’est précisément ce qui vous attire. Votre objectif est d’aider les gens à réussir et vous cherchez des façons de les provoquer. Vous créez des occasions intéressantes dans le but de faire progresser chaque personne, et pendant cette démarche, vous êtes à l’affût des signes d’évolution : un nouveau comportement appris ou modifié, la légère amélioration d’un talent, un soupçon d’excellence, une démarche assurée, là où précédemment il n’y avait que des pas hésitants. Ces progrès infimes (invisibles pour certains) sont, pour vous, les signes manifestes de l’évolution, du potentiel en cours de réalisation. Ces signes sont votre source d’énergie, ils vous apportent force et satisfaction. Au fil du temps, nombreux sont ceux qui solliciteront votre aide et vos encouragements, se rendant compte, quelque part, que votre bienveillance est à la fois sincère et profondément enrichissante.

POSITIVITE

Vous n’êtes pas avare de compliments, vous souriez facilement et vous êtes toujours à l’affût du côté drôle d’une situation. Certains vous trouvent insouciant, d’autres aimeraient bien être aussi optimistes que vous. Quoi qu’il en soit, les gens veulent faire partie de votre entourage car, autour de vous, la vie paraît plus belle et votre enthousiasme est contagieux. Ceux qui n’ont pas votre énergie et votre optimisme trouvent leur univers fade et routinier ou, pire encore, ils ressentent des pressions de toute pan. Vous semblez avoir le don de remonter le moral et, sous votre direction, les projets prennent une allure positive et dynamique. Vous fêtez chaque réalisation. Vous connaissez des centaines de façons de rendre les choses plus intéressantes et plus vivantes. Certains cyniques tournent peut-être le dos à votre énergie, mais cela ne vous sape pas le moral. Votre positivité vous l’interdit. D’une façon ou d’une autre, vous ne pouvez pas échapper à vos convictions : il est agréable d’être en vie, travailler peut être amusant et, quels que soient les problèmes, on ne doit jamais perdre son sens de l’humour.

MAXIMISATION

« Moyenne » ne fait pas partie de votre vocabulaire, votre étalon est l’excellence. Passer d’une moyenne faible à une moyenne plus élevée requiert de grands efforts qui, selon vous, n’en valent pas franchement la peine. Transformer quelque chose de solide en quelque chose de magistral est tout aussi difficile… mais beaucoup plus grisant. Vos forces et celles des autres vous fascinent. Comme le plongeur en quête de perles, vous vous mettez à leur recherche, observant tout signe révélateur : un soupçon d’excellence innée, une intelligence étonnante, un talent parfaitement maîtrisé, tous des indices manifestes qu’une force est en jeu. Et lorsque vous avez trouvé un talent de ce genre, vous vous sentez obligé de le développer, de le parfaire et de l’étirer aux limites de l’excellence. Vous polissez votre perle jusqu’à ce qu’elle brille. La sélection naturelle que vous exercez est un signe de discrimination aux yeux des autres. Vous choisissez la compagnie de gens qui apprécient vos talents particuliers. De même, vous êtes attiré par ceux qui semblent avoir trouvé et cultivé leurs propres forces. Vous avez tendance à éviter les personnes désirant vous changer simplement pour vous mettre à niveau. Elles trouveront toujours quelqu’un d’autre à « perfectionner ». Vous ne voulez pas passer votre vie à vous plaindre de ce qui vous manque. En revanche, vous voulez tirer parti des talents dont vous avez hérité, c’est plus amusant et plus productif. Et c’est un véritable défi.

CHARISME

« Gagner l’amitié des autres ». Vous adorez tout bonnement le défi que représente la rencontre de nouvelles personnes et le fait de gagner leur amitié. Vous êtes rarement intimidé par des inconnus, au contraire, ils vous dynamisent, ils vous attirent. Vous voulez connaître leur nom, leur poser des questions et vous trouver des points communs pour pouvoir entamer une conversation et établir des liens. Certains évitent d’engager une conversation, craignant de ne plus rien avoir à dire, mais ce n’est pas votre cas. Non seulement il est rare que vous soyez à court de mots, mais vous aimez prendre le risque d’aborder un inconnu, car vous aimez vraiment faire les premiers pas et établir le contact. Une fois ce contact établi, vous êtes très content de passer à autre chose. Il y a toujours de nouvelles personnes à rencontrer, de nouveaux domaines à explorer, de nouvelles foules auxquelles se mêler. Dans votre univers, il n’y a pas d’inconnus, mais uniquement des amis que vous n’avez pas encore rencontrés, et ils sont nombreux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s